La nature est une destination touristique de choix, et plusieurs manières de la découvrir s’offrent aux voyageurs. Les excursions touristiques, les promenades, les voyages en bonne et due forme offrent une échappée salutaire lorsqu’on veut bien profiter de ses vacances. Le camping est pour les voyageurs qui aiment prendre leur temps, l’idéal pour bien profiter de la campagne, et ce, dans le confort.

Petit cliché sur le camping

Ce mot est apparu vers 1903 dans un journal français. Néanmoins, son origine est purement anglophone. En effet, il est dérivé du verbe to camp, qui signifie établir son camp. Auparavant, il désignait le fait pour les hommes de partir à pied dans la campagne, la forêt ou la montagne, équipés d’un sac de couchage ou d’une tente. Un campeur était donc synonyme de randonneur. Mais le principe a bien évolué depuis. Ainsi actuellement, le camping est non seulement une panacée pour les amoureux des campagnes, mais surtout c’est un excellent moyen de passer ses vacances en famille et à très bas prix. Le camping a évolué progressivement en se dotant de plusieurs prestations supplémentaires telles que la piscine, le terrain de jeu, le bar …

Différentes sortes de camping

Faire du camping consiste à occuper un endroit réglementairement apprêté à cet effet (terrain de camping) pour y faire du tourisme. Les tentes, les caravanes, les camping-cars sont les modes d’hébergement habituellement usités. Néanmoins, le camping s’est modernisé, donnant ainsi naissance à d’autres types de logement comme les chalets, les bungalows, les cottages complètement équipés. Il y a plusieurs formules pour camper en dehors du séjour habituel sur les terrains de camping:

  • Ainsi, on peut faire du camping sauvage où on est libre de choisir où on veut camper, on peut aussi occuper un espace tarifé dans une prairie ou un pré (camping de ferme).
  • Il y a aussi le camping urbain qui consiste à camper avec tout ce que cela induit, mais dans un décor urbain (les aires d’emplacements sont définies par la mairie).
  • Le camping d’hiver se fait essentiellement lorsqu’il neige. Il ne faut s’y aventurer qu’après une bonne préparation, car les conditions climatiques sont difficiles.
  • Outre cela, il y a l’écocamping qui est un terrain distingué par un écolabel et qui répond à toutes les normes écologiques pour camper. Le touriste peut s’autoriser un glamping pour ne plus avoir à s’occuper lui-même de son hébergement ou son approvisionnement.

​Le nombre d'étoiles (* à *****)

Pour choisir un camping qui correspond à vos attente, jeter un oeil au nombre d'étoiles attribuées vous donnera une idée du niveau de qualité et d'équipements. Le nombre d'étoiles repose sur plusieurs critères:

  • la surface des emplacements,
  • la disponibilité de l'accueil,
  • le nombre de langues parlées,
  • la présence d'un site internet,
  • la présence d'une aire de jeux pour enfant,
  • la gamme de services proposées,
  • la présence d'un espace de baignade,
  • les services optionnels qui feront ce petit plus que les autres n'ont pas (massages, animations, etc.).

Conseils et astuces pour bien camper

  • Identifier son mode de camping préféré et surtout réserver à l’avance (si besoin est) sont des étapes importantes. Mais en dehors de cela, les habitués savent qu’il faut avoir des astuces pour en profiter pleinement. En voici quelques-unes qu’il ne faut surtout pas négliger.
  • Tout d’abord, il faut bien préparer et ranger ses affaires. Contrairement aux autres voyages, camper c’est un peu comme emporter sa maison avec soi. Il faut donc bien sélectionner ce dont on a besoin. Sac de couchage, tente, lampe, torche et bâche sont les must à ne pas oublier et aussi savoir optimiser son espace de rangement (utiliser par exemple des boîtes transparentes pour ranger de la nourriture au lieu d’un sac). Ensuite, il faut toujours regarder les prévisions météo pour pouvoir préparer ses affaires en fonction des conditions climatiques qui seront prévues.
  • Par ailleurs, il faut avoir à portée de main des produits pouvant éloigner les bestioles qui peuplent les campagnes (bicarbonate de soude, marc de café, citron, clous de girofle…sont d’excellents répulsifs). Celles-ci ne se feront pas prier pour s’inviter dans les tentes ou camping-cars.
  • De plus, il est important de toujours garder la tente et les alentours au sec. Pour cela, sortir les sacs de couchage en journée, choisir une tente imperméable à l’extérieur et aussi bizarre soit-elle, laisser les portes ouvertes la nuit et fermées en journée sont de précautions à prendre. Ce dernier détail dépend bien sûr de lieu de camping et de la période.
  • Sur le lieu de camping, il faut savoir si on y est autorisé à allumer du feu et si oui, veiller à ce que le feu soit bien éteint avant de partir. Enfin, il faut également penser à camoufler l’odeur de la nourriture pour ne pas se retrouver nez à nez avec un rongeur trop gourmand.