Voyager est un moment que beaucoup adorent. En effet, c’est l’occasion de changer d’air, de milieu, de rencontrer de nouvelles personnes, en clair de sortir de sa routine habituelle. Les réservations sont faites, les valises aussi, les consignes sont laissées au voisin ou à l’ami pour prendre soin du chien pendant notre absence, on est prêt à partir en vacance. Mais a-t-on réellement pensé à l’endroit où on va passer son séjour ? Un appartement, une villa ou une maison ? Bien souvent on ne songe pas assez à l’importance d’une location de vacance. Voici donc quelques informations pour être un as dans ce domaine.

En Bref

Certaines compagnies de voyage proposent des offres tout-en-un où l’hébergement est compris dans le prix du billet. Hôtels ou auberges, le touriste a le choix. Néanmoins ces offres coûtent un joli pécule et le cadre ne répond pas souvent aux attentes. Pour cela, d’autres options à savoir les locations de vacances sont disponibles pour ceux qui rêvent d’espace et d’un cadre exotique sans que cela leur coûte cher. Les locations de vacances sont idéales lorsqu’on veut faire un voyage en famille ou même en amoureux et qu’on veut toujours se sentir chez soi. On a ici l'avantage de ne pas être réveillés le matin par le service de chambre et profiter au maximum de l’espace qui nous est donné.

Types de location de vacance

Une location de vacance est un hébergement privé qui est mis en location par les propriétaires lorsqu’ils n’y habitent pas. La location de vacance encore appelée location saisonnière est donc destinée à une clientèle qui est de passage et qui effectue un séjour de quelques jours. Cependant, elle est forfaitaire et de courte durée. Ce genre d’hébergement dure le temps du séjour du voyageur en général et peut être de tout type. Ainsi, une maison de campagne, un appartement urbain, un chalet de montagne, une maison ou une villa de plage peuvent être des locations de vacance. Chaque type d’hébergement propose des services en fonction du besoin du locataire. En effet, les équipements peuvent certes varier, mais ils comprennent en général tout ce qui est drap, serviette, ustensiles de cuisine, vaisselle, en clair tout ce qu’il faut de façon pratique pour vivre dans une maison. Certains propriétaires proposent également un service de nettoyage.

Il existe deux modes de commercialisation des locations de vacance:

  • La location de professionnel à particulier est très encadrée par la loi et elle est effectuée par des intermédiaires tels que les agences immobilières ou agences de voyages. Ce type de commercialisation offre une garantie au touriste, mais coûte aussi un peu plus cher, car les agences prélèvent leur commission.
  • La location de particulier à particulier. Ce type de location est souvent plus économique, car les intermédiaires sont supprimés. Le locataire est donc en contact direct avec le propriétaire. Mais cela ne veut pas dire qu’il n’y a aucune garantie. Les propriétaires sous peine de redressement fiscal en cas d’accident à l’intérieur de son hébergement doivent se faire déclarer à la mairie, auprès de leur assurance et au centre de formalité des entreprises du greffe du tribunal de commerce.

L'Acompte

En général, la réservation d’une location de vacance se fait lorsque le futur locataire verse un montant partiel du loyer qu’on appelle acompte ou arrhes. Un acompte signifie que le locataire comme le propriétaire se sont respectivement engagés à respecter des clauses. Ainsi, en cas de désistement du locataire, ce dernier a l’obligation de payer le reste du loyer. Tandis que si c’est le propriétaire qui rompt l’engagement, il devra verser des dommages et intérêts. Les arrhes quant à eux laissent une possibilité de rupture de contrat sans conséquences graves comme l’acompte. En cas de désistement du locataire, il ne pourra pas se faire rembourser ce qu’il a déjà payé. Si c’est le propriétaire qui désiste, il devra verser le double des arrhes payées par le locataire. Si aucune précision du type de paiement n’est mentionnée dans le contrat, les sommes versées sont considérées comme des arrhes.

Nos Conseils

Lorsqu’on fait une réservation de professionnel à particulier, les intermédiaires recherchent pour nous le cadre correspondant à nos attentes et besoins.

  • Néanmoins, si la location se fait de particulier à particulier, il ne faut pas hésiter à avoir une description détaillée de l’endroit pour être sûr que c’est le cadre désiré.
  • Au moment de la réservation, il faut demander une confirmation par écrit. En général, les propriétaires font parvenir un contrat de location ou une lettre de confirmation à retourner.
  • Pour ce qui est du contrat, il faudra s’assurer qu’il comprend le nom du propriétaire, l’adresse exacte de l’endroit à louer et les équipements disponibles. Aussi, il devra s'y figurer la durée de location (date d’arrivée et de départ bien précisés ainsi que l’heure), le montant du loyer, les charges, le montant du dépôt de la caution. Outre cela, il faudra aussi y retrouver les modalités de paiement, les conditions d’annulation du contrat et les éventuelles autres clauses.
  • Un état des lieux avec inventaire des biens sera fait. Durant le séjour il faut donc bien se comporter en respectant le voisinage et en veillant à ne pas faire de dégâts dans la maison ou l’appartement. Au moment de partir, il faudra rendre le lieu dans l’état dans lequel vous l’aurez trouvé. Ce n’est qu’à cette condition que le propriétaire rendra le dépôt de garantie ou de caution sauf si aucun délai de restitution n’est prévu dans le contrat.
  • Le coût de location varie en fonction de la visibilité de l’endroit à louer et du type de location. Ainsi, une maison de plage n’a pas le même coût qu’un chalet de montagne. De plus, une location de professionnel à particulier ne coûte certainement pas le même montant qu’une location de particulier à particulier. Néanmoins, il est possible d’avoir un appartement à partir de 50€ la nuitée. Un chalet de montagne avec 2 chambres, et un salon peut revenir en moyenne à 93 € environ par nuit