Couvrant la moitié de la péninsule coréenne, la Corée du Sud est un pays d’Asie de l’Est, nommé Hanguk par ses habitants. C’est coincé entre la Chine à l’Ouest, et le Japon à l’Est, que l’on retrouve ce pays aux multiples attraits jusqu’à il y a quelques années, insoupçonnées. À ses visiteurs, la Corée du Sud, encore appelé le « pays du matin calme », propose maintes merveilles, à commencer par sa culture, ses musées et ses sites aux noms évocateurs, mais aussi, ses plages préservées, ses îles écologiques, ses nombreux parcs nationaux, ses mystérieuses rivières, sans oublier ses magnifiques montagnes de diamants. Si la Corée du Sud épate, c’est également grâce à ses villes où, tradition et modernité se côtoient et se mélangent idéalement, telle par exemple Séoul la capitale. C’est en effet un mixte de tout cela qui fait de cette destination, une destination unique, mais aussi originale, dont la découverte relève désormais presque de l’urgence !

Découvrir la Corée du Sud

La Corée du Sud est en effet un pays qu’il faut se donner le temps de visiter, tellement il y a de choses à voir.

  • Parmi les incontournables, la DMZ se situe en bonne place. La DMZ est une zone dite démilitarisée, qui se situe entre les deux Corées. Ce symbole durable de la guerre froide est pourtant loin d’être pacifique, car très minée et gardée. La zone démilitarisée constitue aujourd’hui une attraction touristique, que vous pourrez visiter en circuit organisé, et où au travers de 7 points d’observation, il vous sera possible de jeter un œil du côté nord de la Corée.
  • Le « Palais de la Prospérité », ou encore CHANGDEOKGUNG, est également à voir en Corée du Sud. Inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO, il s’agit d’un palais secondaire autrefois occupé par des membres de la famille royale, qui vous éblouira par sa grâce et sa beauté.
  • Ne ratez surtout pas la forteresse de HWAESONG DE SUWON, ainsi que la visite du village traditionnel de Jeonju, où vous pourrez voir des maisons coiffées d’ardoises abritant des artisans traditionnels, et où vous goûterez à des spécialités locales tels le Soju ou encore le Bibimbap.
  • À Séoul, vous pourrez voir le CHEONG-GYE-CHEON, un magnifique cours d’eau, dont les rives sont parsemées d’œuvres d’art.
  • Pensez également à visiter Busan, une ville tout aussi intéressante que Séoul la capitale ou les autres villes de la Corée du Sud.

Que faire en Corée du Sud ?

  • Et si on commençait à faire un tour dans le village historique de Hahoe ? C’est là que vous pourrez découvrir la Corée d’antan avant sa modernisation.
  • Autre activité tout aussi intéressante, c’est de passer un séjour dans un temple à GUIN-SA. Il s’agit d’un temple à l’architecture imposante. Là vous attendent séance de méditation matinale, petit-déjeuner sobre, et ensuite recherche continue de relaxation et de paix intérieure. En gros, de quoi vous permettre non seulement de vous éloigner, mais aussi d’oublier l’agitation extérieure.
  • Il faudra également absolument visiter le site de Bulguk-sa, où vous pourrez admirer pas moins de sept « trésors nationaux » coréens.
  • Mais, heureusement, la Corée du Sud, ce n’est pas que les temples et les sites historiques. C’est également un lieu de prédilection pour les sportifs de différentes disciplines. Ainsi, vous pouvez par exemple vous adonner au ssireum qui est la lutte traditionnelle coréenne ou encore au base-ball professionnel. Il existe également de nombreux circuits de VTT et de Ski, notamment à Yongpong, mais aussi dans le comté de Pyeongchang.
  • Jeju-do quant à lui, est le lieu par excellence pour les randonnées. L’on y trouve pas moins de 26 itinéraires qui parcourent les régions côtières, l’arrière-pays et le Hallasan qui est le point culminant du pays.
  • À Séoul, la vie nocturne vous tendra la main. Karaoké, bars et brasseries, clubs de jazz et discothèques n’attendent que vous.

Comment et quand s’y rendre ?

Vous vous en doutez, c’est en avion que de la France l’on peut joindre la Corée du Sud. Les vols sont notamment proposés par Air France, mais aussi par Korean Air pour ne citer qu’eux.

L’automne, de septembre à octobre semble en outre être la meilleure période pour s’y rendre.