Belle, envoûtante et célèbre, l’Italie est la plus charmante des destinations touristiques d’Europe du Sud. Coincé entre mers et montagnes, son histoire et son passé glorieux lui ont légué un riche héritage dont la diversité et la richesse font rêver les voyageurs depuis de nombreuses générations. On ne risque point de s’y ennuyer, tant il y a à voir, à faire ou à découvrir… Et l’on sera également ravi de s’imprégner de la Dolce Vita, cette douceur de vivre des Italiens, tout en dégustant les saveurs locales.

A la découverte de l’Italie

  • Rome offre un très bel aperçu de la richesse culturelle italienne et visiter la capitale est un excellent choix pour entamer son séjour. A voir absolument : la Villa Borghèse et sa galerie, la Piazza Navona, la fontaine de Trévi, le Panthéon, le Colisée et le forum romain. En parcourant la ville, on pourra également prendre une pause pour admirer les églises romaines. Ensuite, on se rendra au Vatican pour se recueillir à la Cathédrale Saint-Pierre tout juste avant de mettre le cap sur Florence, la capitale de la Toscane.
  • Florence abrite le patrimoine artistique de l’époque de la Renaissance et plusieurs villas anciennes ayant appartenu à la dynastie Médicis. Cependant, l’art n’est pas le seul attrait de la ville-musée : cette jolie cité est également entourée d’une campagne verdoyante et à la tombée de la nuit, les bars et les restaurants permettent d’apprécier sa convivialité et sa chaleur enivrante.
  • Enfin, pour terminer, on ira voir la belle et enchanteresse ville de Venise. Constituée de 118 îles et de 177 canaux, cette citadelle unique se découvre mieux à pied ou en gondoles. Tous ses quartiers sont à visiter : San Marco, Castello, Cannaregio, Santa Croce, San Polo et Dorsoduro.

Que faire durant son séjour?

Un séjour en Italie se doit de contenir une petite randonnée en famille ou en solo au sein de l’un des magnifiques parcs naturels du pays : Parc des Cinque Terre, Archipel Toscan, Gargano, Vésuve, etc. Les plus jeunes seront quant à eux ravis de visiter les parcs marins des îles Cyclopes, Egades ou Pelages.

Si l’on a la possibilité d’être à Venise au début du mois de février, on peut participer au Carnaval de Venise. Riche en couleurs et en créativité, cet événement unique est animé par des défilés, des bals costumés et des concours. Le reste de l’année, les festivals d’art, les rencontres de théâtre et les soirées d’Opéra sont offerts à un large public.

Il serait aussi très agréable de s'offrir une pose bien-être. Les sources thermales italiennes sont nombreuses et réputées pour leurs bienfaits. Qu’il s’agisse d’Ischia, Saturnia, Abano ou Bormio…

Enfin, pour les amoureux du sport, un large panel de disciplines est proposé du nord au sud du pays. On a par exemple le golf, le tennis, le cyclisme, le ski nautique, le voile, le surf, etc.

Les plaisirs de la table

Destination féérique, l’Italie est à inscrire dans son carnet de voyage. En parcourant le pays de Rome à Venise en passant par Florence, on a l’immense plaisir de découvrir de beaux paysages naturels, des monuments historiques et de très belles œuvres d’art. Mais il ne faut pas oublier qu’un séjour en Italie ne serait complet qu'avec les délices de table du terroir. Quelques spécialités locales sont donc à déguster : pizza tradizionale, spaghetti al dente, crostini et vins (Amarone ou Barolo).

Se rendre en Italie : conseils pratiques

La meilleure période de l’année pour se rendre en Italie se situe entre mai et octobre. Aucun visa n’est nécessaire quand on est ressortissant de l’UE. Il suffit d’avoir un passeport et une carte d’identité valide, d’être muni de sa carte de vaccination à jour et de sa carte européenne d’assurance maladie.

  • L’avion est le 1er moyen de transport vers l’Italie. Toutes les grandes villes sont desservies : Rome, Venise, Milan, Florence, Palerme, Bologne… Le coût moyen du vol aller-retour est de 70 euros, pour 2 à 3 heures de vol.
  • On peut également voyager en train ou en bus. La durée moyenne du trajet en train est de 4 heures, et le coût du billet est de 35 euros au minimum. Par contre, le voyage coute 90 euros en bus et dure plus d’une journée.